Aménagement exterieur

Bois d’aménagement extérieur

Poteaux, traverses et planches « classe 4 »

Bois d'aménagement extérieur

Essence origine

Pin maritime
Forêts locales (moins de 100 km de l’entreprise)
Forêts gérées durablement :
PEFC (N° 10-31-346 QUAL/04-019)

Etat de surface profil

Bois bruts de sciage

Taux d’humidité

18 % avant traitement

Durabilité naturelle

  • Duramen compatible avec la classe d’emploi 3.2 pour une longévité entre 10 et 50 ans
  • Aubier sensible aux insectes xylophages et aux champignons : traitement obligatoire pour un usage en classe d’emploi 2 ou au-delà

Classe de résistance mécanique

Sur demande

Contrôle qualité et marquage

  • Certification CTBP+ (efficacité et sécurité) pour les produits de traitement

Durabilité conférée

Par autoclave : compatible avec les classes d’emploi 4 / 3.2 / 3.1 / 2 / 1
Voir règles professionnelles

Qualité visuelle

Structure apparente ou non-apparente

Prestations possibles

Bois massif (BM)

Ep. x Larg.
(mm)
Longueurs (m)
2,00 2,40
27 x 220 140
40 x 60 360 360
50 x 250 60 60
100 x 100 88 88
100 x 200 45 45
120 x 120 63 63
150 x 150 38 38

en stock sur demande
Autres sections et longueurs : nous consulter

Règles professionnelles selon les normes en vigueur

Classe 4 : la classe d’emploi 4 correspond à un emploi du bois dans un environnement humide où son degré d’hygrométrie peut être supérieur à 20% pendant plusieurs jours ce qui rend possible le développement de champignons dans le bois. Pour permettre son usage dans cette classe, LESBATS imprègne le bois avec une solution fongicide (et insecticide) injectée sous pression dans un autoclave.

Contact avec le sol : Même si le pin autoclavé garantit aux bois d’aménagement extérieur LESBATS une excellente durabilité, celle-ci sera maximum si le contact permanent du bois directement avec la terre ou avec l’eau est limité.

Conception drainante : Tout ouvrage bois exposé aux intempéries doit être, autant que possible, de conception dite « drainante » afin d’optimiser son comportement dans le temps. Cela consiste à éviter les zones de stagnation d’eau, limiter l’épaisseur des pièces, éloigner les bois du sol (20 cm minimum) et désolidariser les pièces pour permettre leur ventilation et leur séchage.
Fascicule AFNOR FD P20-651

Séchage après traitement : lorsque vous recevez des produits en bois autoclavé, ils peuvent être encore un peu humide et nécessiter une période de séchage avant installation. Cependant, il est fréquent que les bois continuent à sécher longtemps après leur mise en oeuvre, ce qui peut entrainer un tassement des lames et l’apparition de jeux dans les assemblages.

Traitement des coupes : lorsqu’un bois fait l’objet d’usinages (découpes, perçages, etc.) après avoir été traité en autoclave, toutes les zones usinées doivent être retraitées avec un produit spécifique avant leur mise en oeuvre en classe d’emploi 3.1, 3.2 ou 4 (selon NF EN 335). Règle imposée par les fournisseurs de produits de préservation du bois