Bois bruts

Lattes et liteaux

Tasseaux et liteaux

Essence Origine

Pin maritime
Forêts locales (moins de 100 km de l’entreprise)
Forêts gérées durablement :
PEFC (N° 10-31-346 QUAL/04-019)

Etat de surface profil

Bois bruts de sciage

Taux d’humidité

Séchage préalable à 18% en cas de traitement autoclave

Durabilité naturelle

  • Duramen compatible avec la classe d’emploi 3.2 pour une longévité entre 10 et 50 ans
  • Aubier sensible aux insectes xylophages et aux champignons : traitement obligatoire pour un usage en classe d’emploi 2 ou au-delà
  • Traitement anti-termites obligatoire en zone termitée en cas d’usage structurel

Classe de résistance mécanique

Pas de classement normalisé

Contrôle qualité et marquage

Certification CTBP+ (efficacité et sécurité) pour les produits de traitement

Durabilité conférée

Par trempage : compatible avec les classes d’emploi 3.1 / 2 / 1
Par autoclave : compatible avec les classes d’emploi 4 / 3.2 / 3.1 / 2 / 1
Voir règles professionnelles

Qualité visuelle

Menuiserie

Prestations possibles

  • Coupes à longueur
  • Sections sur-mesure (selon quantité)
  • Traitement bac jaune, vert ou incolore
  • Traitement autoclave vert ou marron
  • Traitement phytosanitaire NIMP15

Bois massif (BM)

Ep. x Larg.
(mm)
Longueurs (m) Nb de pièces
par botte
2,00 2,40 3,00
15 x 27 2100 50
15 x 40 1500 50
18 x 50 900 900 900 25
27 x 27 1050 1050 25
27 x 40 750 750 25
27 x 50 520 8
30 x 30 875 875 x
40 x 40 500 20
40 x 60 360 360 x
50 x 50 352 x

produits standards
Autres sections et longueurs : nous consulter

Règles professionnelles selon les normes en vigueur

• Protection des bois de construction : Depuis 2006, les bois et matériaux à base de bois participant à la solidité des bâtiments doivent être protégés contre les insectes à larves xylophages sur l’ensemble du territoire y compris les DOM et contre les termites dans les zones délimitées par un arrêté préfectoral. – Code de la Construction et de l’Habitation – Articles R 112.2 et R 112.3

• Séchage après traitement : En cas de traitement autoclave, les bois pourront nécessiter une période de séchage avant
leur mise en oeuvre.

• Retraitement des coupes : Lorsqu’un bois fait l’objet d’usinages (découpes, perçages, etc.) après avoir été traité (trempage ou autoclave), toutes les zones usinées doivent être retraitées avec un produit adapté avant la mise en oeuvre en classe d’emploi 3.1, 3.2 ou 4 (selon NF EN 335). – Règle imposée par les fournisseurs de produits de préservation du bois

• Emballage bois traité NIMP15 : Les Normes Internationales pour les Mesures Phytosanitaires 15 impose le traitement de tous les bois d’une épaisseur supérieure à 6 mm utilisés pour expédier des produits entre les pays. L’objectif principal est d’empêcher la propagation par le transport international des maladies et des insectes qui pourraient affecter de façon négative les plantes ou les écosystèmes. NIMP 15 affecte tout le matériel d’emballage en bois (palette de manutention, caisses, etc.) en exigeant qu’ils soient écorcés puis traités (thermiquement notamment) et marqués.