Trouvez les réponses à vos questions

Traitement du bois

Les différents types de traitements proposés par LESBATS

  • NIMP 15 :
    Traitement phytosanitaire à haute température effectué en cellule de séchage.
    Numéro d’agrément FR AQ 30124. Attestation sur demande
    Pour utilisation des bois dans les emballages destinés à l’exportation
  • Anti-bleu :
    Traitement fongicide incolore effectué par trempage sur les bois frais de sciage ou après refente.
    Compatible « usages alimentaires ». Attestation sur demande.
  • « Classe 2 » :
    Traitement insecticide, fongicide et anti-termites effectué par trempage.
    Incolore, jaune ou vert
    Pour utilisation des bois en classe d’emploi 2 ou 3.1 (charpente ou bois extérieurs abrités)
    Traitement OBLIGATOIRE pour les bois de structure.
  • « Autoc lave » :
    Traitement insecticide et fongicide effectué sous pression sur bois secs pour imprégner l’aubier du pin jusqu’au coeur. Vert ou marron (incolore ou gris sur demande) Pour utilisation des bois en classe d’emploi 3.2 ou 4
  • IGNIFUGATION :
    Traitement ignifuge sur-demande pour améliorer la réaction au feu des bois (EUROCLASSE C ou B).

Le traitement autoclave : procédé et avantages

Par ses multiples avantages, le traitement autoclave est de loin le procédé de préservation le plus utilisé au monde pour l’emploi durable du bois en extérieur.

  • Procédé très ancien, retours d’expérience nombreux
  • Procédé et produits évalués et donc normalisés (CTB P+)
  • Procédé industriel à forte capacité de production : coût unitaire très bas
  • Pigmentation verte ou marron, et même grise ou incolore (sur demande)
  • Permet la valorisation de tous les bois imprégnables, toutes qualités confondues
  • Environnement :
    • Recyclage possible en fin de vie,
    • Pas de rejet
    • Très faible consommation énergétique (pas d’élévation de température)
    • Procédé évoqué dans les référentiels « HQE » (Haute Qualité Environnementale)
Le traitement autoclave : procédé et avantages

Les classes d’emploi

La classe d’emploi d’un élément en bois est déterminée par son niveau d’exposition à l’eau et donc au risque de développement de champignons.
Elle varie selon la localisation d’une pièce de bois dans l’ouvrage. Par conséquent, un même ouvrage peut être composé de pièces de bois auxquelles on aura affecté des classes d’emploi différentes.

  • Classe d’emploi 1 : aucune humidification possible (intérieur chauffé)
  • Classe d’emploi 2 : humidification occasionnelle mais aucun contact avec les intempéries
  • Classe d’emploi 3.1 (ou 3A) : exposition partielle aux intempéries, sans stagnation d’eau ni contact avec le sol, et avec assèchement rapide (en
    quelques jours).
  • Classe d’emploi 3.2 (ou 3B) : exposition aux intempéries avec humidification longue et assèchement lent (quelques semaines), sans contact avec le sol.
  • Classe d’emploi 4 : exposition permanente à l’eau douce ou contact avec le sol
  • Classe d’emploi 5 : exposition à l’eau de mer
Les classes d’emploi

Comment utiliser les bois traités en autoclave ?

Notre partenaire fournisseur de produits de traitement du bois vous propose une brochure expliquant les points de vigilances lors de la mise en œuvre des bois traités sous pression en autoclave, pour optimiser leur durabilité :

Téléchargement du « Guide d’utilisation des bois traités sous pression »