Structure

Lamelles pour bois collés

BM bois massif
BMA bois massif abouté

Lamelles pour bois collés

Essence origine

Pin maritime
Forêts locales (moins de 100 km de l’entreprise)
Forêts gérées durablement :
PEFC (N° 10-31-346 QUAL/04-019)

Etat de surface profil

Raboté arêtes vives

Taux d’humidité

Selon cahier des charges de fabrication

Durabilité naturelle

  • Duramen compatible avec la classe d’emploi 3.2 pour une longévité entre 10 et 50 ans
  • Aubier sensible aux insectes xylophages et aux champignons : traitement obligatoire pour un usage en classe d’emploi 2 ou au-delà
  • Traitement anti-termites obligatoire en zone termitée

Classe de résistance mécanique

C24

Contrôle qualité et marquage

  • Certification CTBP+ (efficacité et sécurité) pour les produits de traitement
  • Marquage CE réglementaire « bois de structure » selon la norme NF EN 14081. Contrôle permanent en usine des aboutages selon la norme NF EN 15497

Durabilité conférée

Par autoclave : compatible avec les classes d’emploi 4 / 3.2 / 3.1 / 2 / 1
Voir règles professionnelles

Qualité visuelle

Structure apparente

Prestations possibles

  • Aboutage
  • Sections sur-mesure
  • Classement spécifique (mécanique ou esthétique)
  • Traitement autoclave vert ou marron
  • Autres essences sur demande

Bois massif (BM)

Ep. x Larg.
(mm)
Longueurs (m)
2,00 2,40
38 x 225 100 100
50 x 115 180 180
50 x 125 160 160
50 x 150 140 140
50 x 175 120 120

en stock sur demande
Autres sections et longueurs : nous consulter

Bois massif abouté (BMA)

Ep. x Larg.
(mm)
Longueurs (m)
de 4,00 à 13,00
35 x 220 Conditionnements
selon cahier
des charges client
47 x 110
47 x 120
47 x 145
47 x 170

sur demande
Autres sections : nous consulter

Règles professionnelles selon les normes en vigueur

Protection des bois de construction : Depuis 2006, les bois et matériaux à base de bois participant à la solidité des bâtiments doivent être protégés contre les insectes à larves xylophages sur l’ensemble du territoire y compris les DOM et contre les termites dans les zones délimitées par un arrêté préfectoral. – Code de la Construction et de l’Habitation – Articles R 112.2 et R 112.3